sépia (ou pas).

Comme j’aurais
aimé

Être cette bouteille
Que tu as bue,
Et puis vidée,

—Tenue
tout contre tes
lèvres,

Et puis
Jetée,

Tombée
En éclats
Sur le trottoir

Comme une chanson
De Barbara
Qui s’étale

Et puis se brise
En batailles
Dans la foule

—des idées noires.

Que j’aurais aimé
Être l’air
Sur ta bouche

Jusqu’au dernier
Verre.

Cette bouteille
En mille morceaux,

Celle

Qui a connu
Ces lèvres

Tiennes,

Celle

Que tes mains
Ont serré

Puis jeté.

Comme j’aurais
Aimé.

__________________

Photo : Monica SABOLOhttps://www.instagram.com/monicasabolo/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s