le ressac (Aylan Kurdi).

A la fin de l’Eté

des soleils

chauds

tombent

d’un peu plus bas

que le ciel

et brûlent

la mer.

A la fin de l’Eté

des soleils

chauds

parfois

font des traces

froides

dans le sable

où les choeurs

des petites bulles

de l’écume

gazouillent

jusque dans les narines

froides et salées.

A la fin de l’Eté

le ressac respire

un petit corps,

dans le sable.

& au bord

de l’Europe

et du ciel,

il

s’évapore,

tout au bout

de l’Été

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_________________

img_36771

Photo: Inconnu

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s