sourire de boulevard.

C’est l’histoire

d’un sourire
blanc curare

battant dans la poitrine

du boulevard,
il creusait l’air

et les fumées

d’échappement
du bas d’une fontaine

à Orléans,
cherchant un passant

avec le vent

dans la peau.
Ce sourire

blanc curare,

ouvert comme une fleur,
a planté son dard

et m’a fait repartir

le cœur.
En ces heures

encor,
il me défigure

les tristesses,
il est la pluie

que j’attendais versant

ses petites ivresses
sur les brûlures

de toutes mes guerres.
Ce sourire

blanc curare

tintant
dans la poitrine

du boulevard,
à Orléans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

________________

185707_547301671723_4944443_n

Photo : Jean-Michel HATTON

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s