grisette.

Il pleut des cordes

il pleut des chats
il pleut des années

il pleut des soleils
il pleut des gens

qui s’aiment,
qui pleuvent leur

souvenirs sur Terre

—ils s’en rayent,

s’enrayent
il pleut, il pleut

tout ce que je veux.
Il pleut des cordes

—à s’en prendre

les pieds
à s’en pendre

au cou
&
j’y monte, monte

tout en haut

sur les gros gris
& j’y arrive, arrive

tout trempé
mais là, je puis être

seul enfin
dans l’oeil de mon

cyclone.
Il pleut,

il pleut.
Mais de là, je puis semer

au vent

des avions en papier
avec ton nom dessus,
quand je pleure.

Oh, Ces cordes qui

me ligotent le coeur!
Mais même
dans le Londres

de mon corps,
mais même

sous la pluie qui coule,

je t’aime,
&
alors, il y pleut

des roses.
Il pleut, Il pleut

des cordes il pleut
&
je les descends

parce que tu m’y attends

au bout.
Il pleut des cordes

—à s’en prendre

les pieds
à s’en pendre

au cou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

________________

Capture6

Photo : Monica SABOLO ~ https://www.instagram.com/monicasabolo/

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s