la paruline.

Ce jour-là commence

en équilibre

sur les fleurs
d’un frémissement

dans les cimes
et puis elle s’enroule

les rayures
dans les fils

des marées descendantes

du firmament
―ce cerf-volant

aux harmonies

de bleus et de blancs
qui l’attire.
Elle s’enfile

le ciel
autour des ailes:

c’est l’heure

d’écrire,

à l’encre grise

des vents,
les arpèges

comme des frissons

dans l’éther
qui s’ouvre

et puis se fane
en équilibre

sur les fleurs

d’un frémissement,
dans les cimes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_______________

paruline-c3a0-croupion-jaune-12-x-18-quebecenphoto-p1170610

Photo: Gilles L’HEUREUX, “Paruline à croupion jaune”

~

http://blog.quebecenphoto.com/2011/09/paruline-croupion-jaune.html

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s