la promenade interrompue.

L’on dit que les sanglots

ne peuvent réveiller

du grand sommeil.

Peut-être.
L’on dit que cerbère

ne saurait être repu

des cristallines prières.

Peut-être.
Peut-être, seulement.

Car curieusement,
mes larmes

n’ont que faire

de ce qui se dit d’elles:
Sirènes qui ennoblissent

de leur chants

les murs
de mon coeur

en leur cathédrale,
elles s’obstinent à naître

et à baptiser

les souvenirs
qui les engendrent parfois.

Ainsi, dans la tranquillité

de ma sainte chapelle,

se poursuit
notre promenade,

autrefois interrompue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

______________

photo-2

Photo: Josette & Michel THOBOIS, “La petite maison près de l’océan” (Vaux-sur-Mer)

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s