Je m’appelle Soleil.

Je m’appelle Soleil

je m’appelle la Lune
je m’appelle n’importe-où

qui te fait rêver
je m’appelle ce que tu veux

je m’appelle ce que disent tes yeux
je m’appelle amoureux

je m’appelle par le nom
que tes lettres

me donnent
je coûte le prix des timbres

qui tiennent
ces enveloppes scellées

de ta salive
dans leur flanc
je m’appelle Ciao

je m’appelle Viens

ou
pars
je m’appelle ce que tu cries

je m’appelle ce que tu dis
je suis être

je suis rien
si tu veux.
Je suis aimer

je suis fou
je m’appelle ton ombre

ou
ton absence
je m’appelle attente

je m’appelle reste !
je suis ta chanson française

je suis ton canot de notre sauvetage
je m’appelle partons

je m’appelle la Provence,

Charente
ou

la Virginie

là-bas
je t’appelle

je t’appelle mienne
je t’appelle
quand tu me parles

tes blanches dents

me décorent
Duc ou Baron

ou
Roi ou riche Pair

ou
tout a la fois.

Je m’appelle Soleil

je m’appelle la Lune
je m’appelle n’importe-où

qui te fait rêver

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

______________

robert-doisneau-le-muguet-du-mc3a9tro-1953-je-mappelle-soleil

Photo: Robert DOISNEAU, “Le Muguet du Métro” (1953)

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s