304, bord de dune.

I.

Sous le capo,

le moteur tourne
au rythme grésillé

de Jefferson Airplane.
Sous le capo,

le moteur tourne
récitant ses vers chauds

au panneau
— «interdit de stationner» !
Le soleil, déjà vieux,

descend, dentelé
des rousseurs

de ce vent bleu

à la langue de sel,
& m’en crève les yeux.

 

II.
Sous le capo,

le moteur tourne,
profère sa révolte

aux écumes là-bas,
ces écumes qui glissent à bas

les ombres amantes
dans un chuchotement de tissu,

comme l’on déshabille la peau.

Sous ma main,

cachés dans le cuir du volant,

toussotent
en poussière de petits coups

les vrombissements
du moteur.

 

III.

Le soleil descend

au bord de la dune,
laisse ses traces

sur les bandes au fusain
de la cassette
qui

tourne.
Le soleil descend,

le moteur vire et volte
& la musique nous prend

& nous jette, jette
jette loin.
Sous le capo

Le moteur tourne
& crisse la cassette

aux bandes noisettes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

______________

cache_17960279

Photo: Inconnu

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s