l’Odyssée (cartes postales).

Ces cartes postales

dans chaque recoin

de ta voix
burinent dans le grain

de ma peau blanche
la chaleur

diffuse qu’épanche

en larges hâles
la lumière des heures

en Provence.
Ces mots, ces accents,

ces éclats
que tu laisses traîner

aux creux
de l’oreille

comme des brisures de Lune

voletant,
la nuit,

entre les battements

de la Grande Bleue,
je les capture tout frissonnants

comme des papillons

aux ailes sauvages
et puis

en les relâchant

les regarde recoudre

de mon cœur les haillons…
Ces cartes postales

dans chaque recoin

de ta voix,

burinent dans le grain

de ma peau percale

toujours
un peu plus de toi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_______________

ccf21052014_00000

Photo: Jean-Michel HATTON

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s