avant-cœur.

Doux

comme un voyage

de la main
sur la mousse

de l’Est, lisses

& fermes
à la course

des doigts
comme

l’on parcoure

les pétales de ces fleurs
au bord du chemin,
d’entre

tes épaules jaillissent

tes seins
me prennent à la gorge

& me dévorent les yeux !
D’entre le brun

de tes épaules

ronds,
& soyeux,
tissés

d’une toile de rosée

tirée
(chaude & fraîche

à la fois),
d’entre le brun

de tes épaules

ronds,
ils m’attisent les lèvres

& mon cœur

m’assaille

me cloue

& me libère !
& mon cœur

d’entre le brun

de tes épaules
frappe ma poitrine

contre
la nuit.

 

 

 

 

 

 

 

__________

martina-valkova-photographed-by-marcus-ohlsson

Photo: Marcus OHLSSON, Martina VALKOVA

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s